Autre texte écrit lors de cet atelier d'écriture

(* Option Musique est le nom d'une radio suisse qui diffuse beaucoup de chansons francophones. Le titre de ma note m'a été suggéré par l'animatrice de l'atelier d'écriture et comme je suis une Cathstafiore, je l'ai adopté)

 

"D'ici, d'ailleurs ou d'autre part? Je suis nomade, mais pas de ces tribus qui peuplent le désert. Plutôt une nomade des temps modernes, voyageant au gré de mes ami(e)s, mes amours, mes emmerdes. D'ici, où je vis actuellement, entre lacs et montagnes, après avoir quitté ce plat pays qui fut le mien, pour quelques années, tout au moins.

2012-06-16 19

2015-01-27 15

Précédant cet ici, il y eut quelques ailleurs, teintés de couleurs éclatantes, où le ciel , le soleil, et la mer faisaient danser et resplendir corps et âmes. Souvenirs, souvenirs que je n'ai pas gravés dans ma mémoire aussi profondément que je le souhaiterais, mais qui restent dans mon coeur, emmaillotés d' un léger voile sur mes matins brumeux. Un ailleurs d'un autre temps, d'une autre histoire, dont le livre des mémoires contient tant de pages collées, que les ouvrir serait un déchirement pour ceux qui s'y sont inscrits. Filigrannes au présent d'une vie passée, idéalisée.

2014-08-25 17

D'autre part, de ces voyages à venir, autour du monde peut être, mais surtout de voyage intérieur où je marche seule, équipée de mon coeur, mon ventre et ma tête et qui me font tant aimer l'horizon, reculant toujours quand je crois l'avoir atteint.

D'ici, d'ailleurs ou d'autre part, entourée de ces ombres, fantômes bienveillants qui furent de chair et de sang, enracinés dans leur histoire, sur leurs terres familiales, ou parcourant le monde, de générations en générations. Quelle tribu multicolore, multiethnique, multipliée aux confins du monde, pour parfois prendre racine autre part et devenir d'ici.

Je suis cette greffe qui se nourrit d'autres racines où mon arbre généalogique serait généographique.

Une et multiple, extravertie comme le soleil, introvertie comme le brouillard des plaines du Nord, lisse comme la surface d'un lac, ou dansante comme les vagues, noire ou blanche, blonde ou brune!

vue depuis le Pâquier 35160586

Je suis d'ici, d'ailleurs et d'autre part. Cesserais je un jour de chercher à attraper l'horizon? Mes enfants ne m'ont pas enracinée, eux qui semblent s'être assis pour l'admirer et le côtoyer sans s'y épuiser, et pour mieux revenir là où la montagne est belle. Ils pourraient tout trois me chanter:

Qu'il est long, qu'il est loin ton chemin, Maman...!

 J'ai le départ qui me démange! Avec ma maison sur le dos, comme un escargot!

2014-07-21 12