Vraiment ce nouveau job me pousse au travail!

Des horaires enfin réguliers en seraient ils la cause? Me voilà inscrite à un atelier d'échanges de savoir et de pratiques cliniques qui s'annonce passionnant et j'ai demandé à participer dès la rentrée à un autre groupe abordant un thème central de mon travail. En plus de cela, j'ai proposé à une collègue de conceptualiser et coanimer un groupe de parole au boulot. Reste à en choisir le thème avec elle.

Vraiment ce travail me fait revivre, j'ai envie d'apprendre, de transmettre, d'évoluer dans ma pratique, de réfléchir et mettre le fruit de mes réflexions à l'écoute d'autres plus éclairés ou plus savants que moi!

C'est génial, ça me prend du temps et je ne m'ennuie plus, mon travail m'épanouit pleinement. Je lis, j'écris, j'échange, je me questionne...et je suis heureuse!

Ce boulot comme cause de mon désir, à moins que ce ne soit son boulot acharné ou d'acharné qui me pousse à m'y mettre aussi!

Mais de qui s'agit il?

D'un voyageur né, dont la vie professionnelle débordée, volontairement hyperactive, nourrit et lui permet de réaliser ses projets de voyage. Un nouveau tour du monde pour un an, après en avoir déjà effectué un il y a quelques années, pendant 8 ans. Un célibataire qui n'a jamais songé à une vie qu'il nomme de routine, avec femmes et enfants, un choix de vie qui excluerait d'office une vie amoureuse? Et pourtant....pourtant!? J'ai succombé à son charme, à son intelligence, à son humour, à sa tendresse, et à son désir de vie chevillée au corps. Et pourtant, c'est lui qui chaque fois revient me chercher là où je n'ose imposer mon désir et mon amour pour lui. je suis amoureuse mais il ne le sait pas, ou ne veut pas le savoir?

Bien sûr que je suis triste de le voir larguer les amarres,loin de moi, mais il a cette énergie qui me plait tant, et qui le fait, paradoxalement, si attachant. Il ne sait pas ou ne veut pas savoir que je tiens à lui, et je ne veux pas l'enchaîner. Il partira bientôt, et je garderai de nos rares moments partagés, un goût de bonheur, de moments magiques, de rires, de tendresse et de fougue, de tout ce qui rend la vie belle. C'est une perle rare qui s'est offerte à moi pour quelques mois, et que je conserverai dans son écrin de joie dans mes plus beaux souvenirs. Peut être reviendra-t-il mais je ne lui demande rien, et je ne lui dirai rien si ce n'est au revoir à défaut de réussir à penser l'adieu. Nul ne sait de quoil'avenir est fait!

 

J´ai beau t´aimer encore, j´ai beau t´aimer toujours,
J´ai beau n´aimer que toi, j´ai beau t´aimer d´amour,
Si tu ne comprends pas qu´il te faut revenir,
Je ferai de nous deux mes plus beaux souvenirs,
Je reprendrai la route, le monde m´émerveille,
J´irai me réchauffer à un autre soleil,
Je ne suis pas de celles qui meurent de chagrin,
Je n´ai pas la vertu des femmes de marins,

Dis, quand reviendras-tu,
Dis, au moins le sais-tu,
Que tout le temps qui passe,
Ne se rattrape guère,
Que tout le temps perdu,
Ne se rattrape plus...